dpselection
AQM Basse-Normandie
Email : contact@aqm-bn.asso.fr
Flux RSS

Bien vivre son travail

De quoi parle-t-on ?

Dans le cadre de ses séminaires thématiques réguliers, l’ARACT (voir encadré) avait convié tout le monde du travail autour du thème « Investir dans la qualité de vie au travail » le 24 Mars 2015 à l'Auditorium du Conseil Régional de Basse-Normandie.
Il s’agissait ici de replacer la qualité de vie au travail au sein de la dimension sociale de la RSE comme levier de performance durable au travers d’une volonté stratégique de l’entreprise.

Dans leurs discours introductifs, tous les intervenants se sont attachés à ne pas opposer cette qualité de vie au travail et la performance économique.
« C’est un équilibre vertueux entre le social et l’économique que nous devons rechercher » a souligné Sonia Rotrou au nom de la Région. « Il s’agit alors de passer de la notion de "ressource humaine" à la notion de "richesses humaines" ».


Une opération collective dédiée

Afin d’approfondir ce thème, l’ARACT a organisé, en partenariat avec le cabinet AFCE, une opération collective engagée à partir des conclusions de l’atelier du club NEDD.
« Il s’agissait d’aider les entreprises à développer le volet social de la démarche de développement durable » a indiqué Gérard Picard, au nom de l’ARACT.
On sait combien ces dernières ont du mal à dépasser l’aspect réglementaire de ce thème.
« Peu s’engagent dans une véritable politique où les conditions de travail sont au cœur de leur réflexion ».
Sept entreprises venant de domaines très variés ont participé à l’action, bénéficiant d’un accompagnement « à la carte » dans un processus simple, progressif et modulable initié par un  diagnostic « Construire, Communiquer, Reconnaître ».


Bonnes pratiques à la clé

Les entreprises sont venues témoigner de leur satisfaction mais surtout présenter avec fierté leurs bonnes pratiques qui concrétisaient le succès de leur démarche.
Il en ressort d’abord l’importance d’associer les salariés  a processus de changement. L’efficacité du « safari photo » (management visuel) a été reconnue par tous.
La recherche d’un équilibre entre les 3 piliers du Développement Durable a été de plus une préoccupation permanente.
La prise en compte de l’ergonomie du poste de travail est également à signaler, la mise en place d’indicateurs santé étant là pour rester à l’écoute des signaux d’alerte (TMS par exemple).
La plupart des entreprises étant confrontée à une pyramide des âges déformée a mis en place indicateurs et actions pour mesurer et vaincre cette difficulté.
Toutes ces initiatives ont conduit à une réduction du taux d’accident du travail et même de l’absentéisme sans parler de la meilleure motivation de tous.


Reconnaissance

Les entreprises  engagées dans cette opération  ont été reconnues pour leur engagement à développer une performance durable.
André Jeanbrun, au nom de l’AQM a rappelé la mission de l’association au service des entreprises, en particulier pour les accompagner dans leur démarche de Développement Durable.
La plupart des entreprises  présentes ont bénéficié de l’outil d’autodiagnostic RSD2,  construit par l’AQM pour mener à bien leur projet.

Leur attestation d’engagement leur a été remise par Virginie Jamin au nom de la Région  et Paul de Vos, Directeur à la DIRECCTE.

Les entreprises participantes
Piercan, Granvilmer, Coulidoor, Segid, Manuplast, Sominex, Argolis


L’ARACT en quelques mots
Créée en 2010, l’ARACT, Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail de Basse-Normandie est administrée par les principales organisations professionnelles d’employeurs et les organisations syndicales de salariés, avec une approche paritaire.
Membre du réseau de l’ANACT, elle a pour mission de diffuser, en région, les bonnes pratiques d’amélioration des conditions de travail dans des formes appropriables par les entreprises, les partenaires sociaux, les acteurs publics et l’ensemble des acteurs intervenant dans l’entreprise.
 

14/04/2015
Identification
 
mot de passe oublié ?

 
actualites AQM
voir les archives
Agenda
AQM BN