dpselection
AQM Basse-Normandie
Email : contact@aqm-bn.asso.fr
Flux RSS

Compétitivité et emploi en Basse-Normandie

Un enjeu national

Le 27 mars dernier, Monsieur le préfet  Michel Lalande avait convié tous les acteurs économiques de l’agglomération caennaise pour les informer du contenu du « pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi ».
Dans son introduction, Michel Lalande a rappelé le contexte préoccupant de l’économie nationale  qui impose des mesures aussi  fortes qu’urgentes.
« Issu du rapport Gallois, articulé autour de 8 leviers de compétitivité et 35 mesures concrètes et facilement mobilisables, ce Pacte national est l'instrument privilégié pour restaurer la compétitivité, redresser l'industrie, la croissance et l'emploi » a-t-il souligné.
A travers sa mesure phare, l’Etat veut redonner à toutes les  entreprises les moyens de leur compétitivité d’abord grâce au Crédit d’impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) qui doit leur permettre d’embaucher, d’investir et de gagner des parts de marché.
Par rapport aux mécanismes équivalents antérieurs, ce CICE  allège le coût du travail jusqu’à 6% pour les salaires inférieurs à 2.5 fois le SMIC sans exiger de contre- partie. Elle se caractérise aussi par une aide aux entreprises en difficulté.

Quelques précisions :

Tour à  tour, les responsables locaux des administrations concernées ont apporté des informations concrètes quant au déploiement territorial de ce pacte.
Après le CICE, la deuxième mesure en est  la création de la Banque Publique d’Investissement (BPI), étape importante dans la constitution de cet outil stratégique. Gérés par OSEO (ex ANVAR), ces fonds  ont pour premier objectif de supporter l’innovation et la croissance durable des entreprises.
Les dispositifs d’aides ont été élargis : subventions, prêts, partage de créances, fonds de garantie de trésorerie sont autant de mesures incitatives. Les régions sont de plus associées à ces mécanismes, en particulier en Basse Normandie.
La BPI sera là aussi pour pérenniser  et stimuler l’exportation/ Malgré une légère inflexion  en 2012, notre déficit sur ce point est abyssal (-69 M€).
« L’ambition est de revenir à l’équilibre en 2017 » a précisé Eric Noitakis, en charge  du thème à la DIRECCTE. Il est prévu d’accompagner 1000 entreprises, une plateforme régionale d’accueil sera créée à cet effet (PRIE).
« 47 pays ont été ciblés et 4 thématiques retenues : MIEUX, se  nourrir, se soigner, communiquer, vivre en ville »

Favoriser l’emploi

La dernière mesure phare  est en rapport avec la création d’emplois. On parle surtout ici du contrat de générations qui a fait l’objet d’un  accord unanime interprofessionnel. Ce contrat vise à réduire cette faiblesse hexagonale en termes d’emploi des jeunes  et des seniors.
Une incitation financière de 4000 € par an sur 3 ans sera accordée pour tout contrat établi dans  une entreprise de moins de 300 salariés.

Dans sa conclusion,  Monsieur le préfet  a affirmé la mobilisation de tous les services de l’ Etat en région  pour déployer ce pacte  en montrant l’exemple  en ouvrant  une adresse électronique dédiée
mailto:bnormandie-ut14.pactedecroissance@direccte.gouv.fr
05/04/2013
Identification
 
mot de passe oublié ?

 
actualites AQM
voir les archives
Agenda
AQM BN