dpselection
AQM Basse-Normandie
Email : contact@aqm-bn.asso.fr
Flux RSS

Les conditions de travail en question

La 9ème édition de la «Semaine pour la Qualité de Vie au Travail » se déroulait  du 18 au 26 octobre 2012.Organisée par le Réseau ANACT, cette semaine est le rendez-vous annuel pour débattre, diffuser les initiatives et les bonnes pratiques sur la qualité de vie au travail.
Au plan régional, l’ARACT  organisait le 25 octobre un  temps de réflexion intitulé

«  Conditions de travail : paroles d’acteurs ».

L’AQM ne pouvait que s’associer à cette démarche qui est inévitablement l’une des composantes du pilier « social » du développement Durable.

Travail sous conditions

Olivier Blandin , maitre de conférence (Université Paris VII)  s’est attaché à de repositionner  ces conditions de travail  dans un contexte socio- économique qui a fortement évolué.
«  Fondamentalement,  le travail est une création de valeur sous contrainte en tension de performance »   a-t-il précisé en ajoutant que les conditions de travail dépassaient largement  le cadre du travail lui-même  et intégraient une subjectivité  inévitable.
    Pour lui, plus que la crise, l’évolution du modèle économique est à l’origine  de la fragilisation du rapport salarial et des troubles et pathologies nouvelles (RPS, TMS)*.
« Le passage d’un mode industriel  à un mode financier entraine une  tension forte auprès du salarié » a-t-il souligné « ce dernier  a du mal à se positionner  dans cette nouvelle chaine de la valeur »
   Le travail par projet  représente aussi un lieu de fragilisation permanente.
« Tous ces changements de doctrine impliquent donc de nouvelles recherches de prévention, en mettant les conditions de travail au cœur de la performance »   a-t-il conclu.

   *TMS   Troubles Musculo-squelettiques,   RPS    Risques Psycho-sociaux


Au nom de la Loi… Auroux

   Les participants  ont eu le privilège  d’accueillir Jean Auroux, ministre du travail de  1981 à 1982 et qui fut l’artisan des fameuses lois qui portent son nom.
   Homme de terrain, maire d’une ville de taille moyenne (Roanne), ministre du travail  dès 1981, il fut chargé par le Président Mitterrand de  légiférer quant au  dialogue social.
Conscient que sa loi sur «  l’expression des salariés » ne fut pas un réel succès, il pense cependant qu’elle serait bien utile aujourd’hui.
  On lui connait moins sa paternité de création du CHSCT  « …un lieu réel de dialogue social… », Préférant traduire le R de RH par Relations que Ressources, Il reconnait volontiers que la loi ne fait pas tout mais peut  l’y aider  en concluant «  C’est parce qu’il a des rives qu’un fleuve peut atteindre la mer… ».

Témoignages  édifiants

  Le temps fort de la journée en aura été les témoignages d’entreprises en termes de conditions de travail. 
  Dans des domaines aussi variés que l’abattage de bovins (EVA), le service après-vente (Savelec) ou l’emballage (Norma pack), ETI ou TPE, ces  entreprises ont démontré que la volonté de la Direction et la participation des salariés pouvaient «  soulever des montagnes »  « . ..Un état d’esprit et du bon sens … ».
  Le CHSCT  était alors l’interlocuteur  privilégié dans le cas des plus grandes.
  Cerise sur le gâteau, ces améliorations de conditions de travail  ont aussi permis une amélioration de la productivité.
L’ARACT a accompagné toutes ces démarches en apportant son expertise et ses ressources.

Un souffle d’optimisme

Ces témoignages apportent la preuve  de la richesse de notre tissu de petites entreprises ,de  leur capacité d’innover, de créer une dynamique sociale, et  in fine  créer de la valeur, toutes composantes d’un Développement Durable.
Nous reparlerons de tout cela le 22 novembre lors de notre Journée Régionale de l’Excellence.
31/10/2012
Identification
 
mot de passe oublié ?

 
actualites AQM
voir les archives
Agenda
AQM BN